Equipement Suunto 7 : Test et Avis de la Rédaction

Suunto 7 : Test et Avis de la Rédaction

570
0
avis suunto 7

Les montres sportives présentent de nombreux atouts pour les athlètes, mais elles manquent bien souvent de fonctionnalités connectées. Avec ce modèle, Suunto innove en visant un modèle aussi bien sportif que connecté, allant bien plus loin que les simples smart notifications, devenant alors également un objet du quotidien pout tous. Nous vous invitons donc à découvrir notre test de la Suunto 7, le modèle que le fabricant met en avant comme étant sa montre de sport connectée.

Résumé de notre avis sur la montre sportive Suunto 7

La promesse est de taille, car avec cette combinaison, l’objet se révèle incroyablement polyvalent. Il est toutefois important que cela ne se fasse pas au détriment de la complétude, à savoir le sacrifice de fonctionnalités sportives et / ou connectées pour autant essentielles. La question de savoir si le prix de la montre est justifié se pose également.

suunto 7

Caractéristiques techniques
Dimensions : 50 x 50 x 15,3 mm
Poids : 70g
Écran : 35 mm, AMOLED, résolution 454 x 454, fonctionnement tactile
Autonomie : Env. 2 jours, 12h – 36h, avec batterie intelligente
Étanchéité : jusqu’à 50 m
Puce GPS : Baro (compatible GPS, GLONASS, Galiléo, Beidou)
70 profils sportifs
Fonctionnalités connectées : Bluetooth, WiFi, smart notifications, MP3, widgets et paiement sans contact
Autres fonctionnalités : suivi d’activité quotidienne

 

C’est une beauté que nous offre Suunto. Cela se voit à l’écran lumineux, de gamme supérieure aux autres modèles du fabricant et profitant d’une magnifique résolution. La combinaison smartwatch et montre sportive est bien de la partie, et dans cette optique, il s’agit de l’une des meilleures. On ne peut toutefois pas en attendre une grande polyvalence au niveau des fonctionnalités sportives, mais elle réalise pour autant l’essentiel.

Les Plus

  • Fonctionnalités connectées très complètes
  • Écran de toute beauté, parfaite luminosité
  • Port confortable
  • Cartographie et puce Baro

Les Moins

  • Autonomie très limitée
  • Difficulté de configuration des applications
  • Manque de fonctionnalités sportives et métriques

Test complet de la montre de sport Suunto 7

Les caractéristiques techniques de cette montre vont maintenant être passées au crible, du design de l’appareil à son utilisation et sa polyvalence.

bracelet finitions suunto 7

Présentation : design, port et contrôle

Le design de la montre est assez imposant avec les dimensions 50 x 50 x 15,3 mm, mais le poids est plutôt contenu avec 70g au compteur – elle profite donc d’une belle légèreté en comparaison de la Suunto 9, par exemple, laquelle affiche 81g. Le port est donc confortable, d’autant plus que le bracelet en silicone offre un contact très doux.

test suunto 7

L’écran est certainement la plus grande réussite du modèle. Face aux écrans transréflectifs, constituant le standard des autres gammes de montres sportives Suunto, celle-ci fait appel à la technologie AMOLED. Il en ressort un magnifique rendu des contrastes, avec une luminosité parfaite à une utilisation en extérieur. La lisibilité est donc optimale.

Le fonctionnement est à la fois tactile et au moyen de 5 boutons. Sur le premier point, la réactivité de l’écran est appréciée. Sur le second point, on apprécie de pouvoir paramétrer 2 boutons afin d’accéder directement à certaines fonctionnalités, comme une application ou le paiement sans contact par exemple.

La polyvalence : place aux fonctionnalités connectées !

Puisque c’est sur ce terrain que la montre se défend, on en attend beaucoup d’elle.

test montre running suunto 7

Une première déception, toutefois : la dépendance importante de l’appareil au smartphone. C’est certes toujours le cas, mais vous devrez déjà ajouter deux applications au minimum (Suunto App et Wear OS) et, si vous désirez accéder à toutes les fonctionnalités, Google Fit, ViewRanger et PlayMusic / Spotify. Ensuite, la montre n’agit parfois que comme simple télécommande : c’est par exemple le cas avec Spotify, et vous ne pourrez donc pas écouter de la musique sans votre téléphone en Bluetooth à proximité. Difficile, dès lors, de parler d’un réel lecteur de musique. Le paiement sans contact est bien au rendez-vous et fonctionne parfaitement, mais les banques compatibles restent limitées.

Heureusement, la polyvalence demeure, et l’on peut donc accéder au Google Play Store (magasin d’applications) pour télécharger toutes les applications utiles. On pense alors aux plus classiques, comme Instagram, WhatsApp, Facebook ou encore Google Maps. Vous pouvez également combler des man

musique suunto 7

ques, comme le suivi du sommeil, grâce à l’application Sleep as Android.

On le comprend donc : les fonctionnalités connectées ne sont certes pas sans défauts, mais elles sont complètes. Il s’agit bien là d’une vraie smartwatch sportive.

Mais justement, voyons-en plus sur ses fonctionnalités de ce côté-ci.

Une bonne montre connectée sportive, mais des manques

Au niveau de la polyvalence, elle n’est effectivement pas au niveau d’une Suunto 5 ou d’une Suunto 9, mais l’appareil parvient à proposer l’essentiel.

application ruunning suunto 7

Les 70 profils sportifs assurent de plaire au plus grand nombre. On retrouve bien entendu les classiques, comme le trail, le cyclisme ou la course à pied. Mais bien plus de disciplines vous attendent, plus ou moins atypiques, comme les différents types de ski, le roller ou la musculation. La natation est de la partie également, mais seulement en piscine (pas de profil pour la natation en eau libre). Vous pouvez bien entendu les paramétrer, en créer de nouveau et désignez vos favoris pour les retrouver rapidement.

On comprend toutefois bien vite que la montre de sport connectée ne s’adresse pas vraiment aux sportifs les plus aguerris. Elle est en effet limitée dans sa compatibilité aves les capteurs, comme les capteurs de puissance ou la ceinture cardio. De la même manière, plusieurs fonctionnalités manquent à l’appel. On pense par exemple au mode multisports et au profil triathlon, mais aussi à différentes données et types d’entraînement. Pas de fractionné simple, pas de VO2 max, pas de suivi d’itinéraire, pourtant bien utile pour les activités outdoor. Ne comptez pas non plus sur le coach virtuel (assistance à l’entraînement évolutive), mais cela est uniquement l’apanage des Suunto 3 et 5.

Un point appréciable toutefois : la présence de la cartographie, avec la puce Baro en support pour une compatibilité maximale avec les différents systèmes de géolocalisation satellite. Vous pouvez d’ailleurs y accéder en hors-ligne, bien pratique pour la pratique du sport dans des endroits plus reculés, comme ce qu’impose le trail par exemple.

Un manque d’autonomie regrettable

C’est effectivement un défaut qui revient souvent pour les montres connectées, d’autant plus quand celles-ci embarquent une puce GPS. La Suunto 7 ne fait malheureusement pas exception à la règle, car si le constructeur annonce une autonomie jusqu’à 2 jours, la réalité est bien plutôt que la majorité des utilisateurs devra la recharger tous les jours. Comptez donc environ 12h à 24h d’utilisation avant que la batterie soit vide, mais vous pouvez pousser jusqu’à 36h selon les notifications et l’intensité d’utilisation.

autonomie suunto 7

La batterie intelligente intégrée a ceci de positif qu’elle prédit l’autonomie restante avec une excellente précision, en réactivité avec les différents paramètres que vous appliquez. On regrette toutefois l’absence de modes préprogrammés, comme les « Ultra », « Endurance » et « Performances » des autres gammes Suunto.

Conclusion et avis sur la Suunto 7

Il ressort de ce test une bonne impression générale quant à la promesse de Suunto 7, qui nous apparaît ici tenue. Les fonctionnalités connectées sont riches, même si parfois assez contraignantes. Les fonctionnalités sportives, quant à elles, sont certes plus limitées, mais conviendront à une majorité de sportifs amateurs et intermédiaires. L’autonomie est peut-être le point le moins convaincant, mais comme on l’indiquait déjà, c’est là un défaut de nombreuses montres de running GPS. L’objet en tant que tel, enfin, est très réussie, et outre les fonctionnalités connectées, c’est clairement l’écran AMOLED qui constitue l’atout distinctif de l’appareil.

Source images :

  • https://www.youtube.com/watch?v=_hjq-3OOe10